Résidence principale

Les étapes de la construction de votre maison

Etapes Construction Maison
Vous avez pris la décision de faire construire votre maison individuelle mais vous ne savez pas par où commencer ? La construction d’une maison suit de multiples étapes, de la définition du budget à la réception de la maison neuve. Pour vous aider à y voir plus clair, Immotissimo vous détaille les différentes étapes de la construction d’une maison. 

Définir son budget

Lorsqu’on décide de faire construire sa maison, la première étape est de définir le budget que l’on peut consacrer à ce projet. Une maison neuve a un certain prix, d’autant qu’il faut également acheter un terrain pour la construire.  Le prix du terrain varie principalement selon sa localisation et sa surface. Le prix de la maison est à définir avec votre constructeur. Les frais annexes doivent également être compris dans votre budget : coûts liés au crédit immobilier, frais de notaire, viabilisation, raccordement aux réseaux, étude de sol, assurance dommage ouvrage, taxe locale, aménagements extérieurs, etc.  De plus, bien définir votre budget prouve votre sérieux face aux établissements bancaires pour obtenir un prêt immobilier. Prenez rendez-vous au plus tôt avec votre banque pour obtenir leur accord de principe. N’hésitez pas à mettre plusieurs banques en concurrence afin d’obtenir les meilleures conditions de prêts.

Trouver un terrain à bâtir

Pour l’achat du terrain, plusieurs éléments doivent être considérés.

L’emplacement du terrain 

La localisation a une grande incidence sur le prix du terrain. Un emplacement coté sera intéressant pour la revente mais demande un plus grand investissement. Faites attention à la proximité des services, des écoles, des commerces et des transports. 

Un terrain diffus 

La première option pour un terrain à bâtir, c’est d’acheter une parcelle à un particulier : on parle de terrain diffus. Veillez à demander un certificat d’urbanisme à votre mairie pour vous assurer que la parcelle est constructible et viabilisée. Si elle n’est pas viabilisée, un budget supplémentaire est à prévoir pour le raccordement aux réseaux d’eau, d’électricité et au tout-à-l’égout. La connexion Internet est également un critère essentiel.

Un terrain en lotissement

La seconde option est d’opter pour un terrain en lotissement. Il s’achète à un aménageur professionnel, ce qui vous offre la garantie que la parcelle est constructible et viabilisée. Le lotissement est régi par des règles strictes auxquelles chaque maison doit se conformer, comme le matériau, le coloris, les clôtures ou les haies choisis. 

Le plan local d’urbanisme (PLU)

Avant d’acheter un terrain, consultez le plan local d’urbanisme disponible en mairie pour connaître les différentes règles attachées à votre parcelle. Cela vous permettra de vérifier les caractéristiques techniques de votre terrain. >> Aller plus loin : Acheter un terrain à bâtir

Trouver un constructeur de maison

Pour construire votre maison individuelle, plusieurs choix s’offrent à vous. Vous pouvez opter pour l’autoconstruction (et coordonner les différents artisans vous-même) ou embaucher un maître d'œuvre pour superviser le chantier à votre place. Faire appel à un architecte peut également être intéressant pour concevoir votre maison sur-mesure, sélectionner les entreprises et superviser le chantier. Si votre maison dépasse 150 m² de surface de plancher, le recours à un architecte est obligatoire. La majorité des particuliers s’adressent à un constructeur de maisons individuelles, qui prend en charge l’intégralité de votre projet de construction. Il travaille dans le cadre du CCMI, le contrat de construction d’une maison individuelle, régi par la loi de 1990. C’est un cadre juridique très protecteur : vous êtes assuré que votre maison sera achevée dans les délais prévus dans le contrat et sans dépenses supplémentaires.  Pour trouver le constructeur de maisons qui répondra parfaitement à vos envies, venez rencontrer nos exposants constructeurs lors des salons Immotissimo. .

Signer un contrat de construction

Une fois que vous avez trouvé le constructeur idéal, vous devrez signer un contrat de construction de maison individuelle. Il contient des mentions essentielles comme la désignation du terrain à bâtir, la description de la maison, les travaux d’adaptation au sol, la date de début du chantier, les délais convenus, le montant des pénalités en cas de retard, le coût de votre future maison et les modalités de paiement. Signer ce contrat est indispensable pour vous protéger. 

Obtenir le permis de construire

L’obtention du permis de construire sera déléguée à votre constructeur. Il déposera le dossier auprès de la mairie une fois le contrat signé. Comptez 2 à 3 mois pour obtenir l’autorisation. L’architecte est également en mesure de prendre en charge la demande de permis de construire. Avec un maître d'œuvre ou en autoconstruction, cette responsabilité vous incombe. Téléchargez en ligne le formulaire de permis de construire.

Visiter le chantier

Une fois le chantier lancé, nous vous recommandons de visiter régulièrement votre chantier pour vous assurer que le planning est respecté. Un calendrier de visites est souvent prévu dans le contrat de construction, car vous ne pouvez pas entrer librement sur votre chantier. Si vous considérez que votre chantier n’avance pas, rassurez-vous : votre contrat de construction de maison individuelle vous protège et des pénalités vous seront payées par jour de retard.  

Devenir propriétaire

Le chantier est terminé : vous êtes enfin propriétaire ! La première étape est de vérifier la conformité de la maison livrée après avoir  signé le procès-verbal de réception du chantier.  Vous avez le droit d’être assisté par un expert pour traquer les imperfections. Vous disposez d’un délai de 8 jours pour émettre des réserves. Dans ce cas, une retenue de garantie de 5% du prix s’appliquera jusqu’à ce que les réserves soient levées. 

Assurer sa maison

Vous avez déjà assuré votre maison avec la garantie “dommages-ouvrage”, mais d’autres garanties sont prévues dans le CCMI : 
  • la garantie de parfait achèvement, qui oblige le constructeur à réparer les malfaçons survenues dans l’année de la réception des travaux ; 
  • la garantie biennale, qui impose le remplacement de tout équipement défectueux dans les 2 ans suivant la réception des travaux ; 
  • la garantie décennale, qui dure 10 ans à compter de la réception des travaux. Le constructeur est tenu de réparer tout dommage pouvant compromettre la solidité de la maison.
Pensez également à souscrire une assurance multirisque habitation car vous êtes responsable des sinistres qui pourraient survenir.
Partager sur :

à lire aussi

J'ai un projet

 Parlez-nous de votre projet Immobilier en quelques étapes.

Immotissimo se charge d'identifier des partenaires pertinents.

Recevez jusqu'à trois devis, en toute simplicité !

Nos derniers dossiers

Trousseau de clés

Résidence principale

Les étapes d'achat de mon futur logement

Etapes Construction Maison

Résidence principale

Les étapes de la construction de votre maison

Programme Immobilier neuf

Résidence principale

Les programmes immobiliers neufs pour acheter une résidence principale